juin


juin

juin [ ʒɥɛ̃ ] n. m.
XIIe; lat. Junius (mensis) « (mois) de Junius Brutus », premier consul
Sixième mois de l'année, de trente jours (correspondait à prairial, messidor). L'été commence au solstice de juin. « Juin, où le soleil se couche à peine » (Alain). Rare Des juins fleuris.

juin nom masculin (latin Junius, peut-être de Junius Brutus, un des fondateurs de la République) Sixième mois de l'année. ● juin (difficultés) nom masculin (latin Junius, peut-être de Junius Brutus, un des fondateurs de la République) Prononciation [ʒɥ̃], le mot se prononce comme il s’écrit (la prononciation du u comme ou est dialectale).

Juin
n. m. Sixième mois de l'année, comprenant trente jours.
HIST Appel du 18 juin 1940: exhortation au peuple français à poursuivre les combats contre l'Allemagne, lancée, de Londres, par le général de Gaulle.
————————
Juin
(Alphonse) (1888 - 1967) maréchal de France (1952). Il commanda les troupes d'Afrique du Nord (1941), combattit en Tunisie, puis en Italie (1944) et fut résident général au Maroc (1947-1951). Acad. fr. (1952).
————————
Juin
(Hubert Loescher, dit Hubert) (1926 - 1987) écrivain belge d'expression française; poète (les Guerriers du Chalco, 1976), romancier (cycle des Hameaux, 5 vol., 1958-1968, consacré à l'Ardenne) et critique.

⇒JUIN, subst. masc.
Sixième mois de l'année, de trente jours. Le mois de juin; la mi-juin; le 2 juin; le 2 de juin (vieilli). Les tilleuls sentent bon dans les bons soirs de juin! L'air est parfois si doux, qu'on ferme la paupière (RIMBAUD, Poés., 1871, p. 71). C'était une de ces fêtes de printemps, d'un charme si tendre. Les chaudes soirées de juin avaient permis d'ouvrir les deux portes du grand salon et de prolonger le bal jusque sur le sable du jardin (ZOLA, Nana, 1880, p. 1419). Geneviève suivait depuis quelque temps le catéchisme et devait faire, au mois de juin, sa première communion à Saint-Epvre (GYP, Souv. pte fille, 1928, p. 337) :
1. Voici la Beauce, d'immenses espaces de blé, d'un blé levé dru en quinze jours, plus vert, plus sombre que chez nous et puis des maisons de fellahs sous un groupe de palmiers (...). L'horizon fermé par la brume. Je crois voir des villageois se rendant à la messe un dimanche matin d'été ou bien à quelque fête patronale de Juin par le sentier à travers la luzerne.
BARRÈS, Cahiers, t. 6, 1907, p. 183.
A. — Mois des premières grandes chaleurs, du commencement de l'été. J'allais, tout imprégné du charme odorant, du charme vivant, du charme palpitant des bois attiédis par le grand soleil de juin (MAUPASS., Contes et nouv., t. 1, Souv., 1884, p. 534). Impression d'été, de grand soleil, de nature, et de terreur délicieuse à me trouver seul au milieu de hautes herbes de juin qui dépassaient mon front (LOTI, Rom. enf., 1890, p. 11) :
2. ... chacun voyait que l'été s'installait. Le cri des martinets dans le ciel du soir devenait plus grêle au-dessus de la ville. Il n'était plus à la mesure de ces crépuscules de juin qui reculent l'horizon dans notre pays.
CAMUS, Peste, 1947, p. 1309.
Solstice de juin. Solstice d'été, période de l'année où les nuits sont les plus courtes, phénomène traditionnellement salué par des réjouissances comme les feux de la Saint Jean. Et même si cet univers tout à coup me manquait, si la lumière implacable du solstice de juin dissipait mon propre songe, une porte reste ouverte pour moi qui ai la connaissance des choses de Dieu (MAURIAC, Bâillon dén., 1945, p. 411).
B. — Mois qui symbolise la jeunesse, l'adolescence. Les grandes vies ont, en leur prime juin, une heure de plénitude (ROLLAND, Beethoven, Paris, éd. du Sablier, 1928, p. 73).
C. — Rare, poét., au plur. Mon ami, vous m'avez, quoiqu'encore si jeune, Vu déjà bien divers, mais ondoyant jamais! Direct et bref, oui : tels les Juins suivent les Mais (VERLAINE, Œuvres compl., t. 2, Amour, 1888, p. 60). Lui mettre aux membres Contre le feu des Juins et le gel des Décembres Un cuir de dur-à-cuire (RICHEPIN, Paradis, 1894, p. 316).
D. — Spécialement
1. AGRIC. Mois des fenaisons des prairies naturelles et cultivées. On fauche le foin chez nous en juin. C'est l'époque où les hautes graminées qui dominent le peuple dru des herbes passent du vert sombre au roux (PESQUIDOUX, Chez nous, 1923, p. 73) :
3. En mai, il retournait en forêt, avec sa femme quand elle voulait bien le suivre, pour l'abattage et l'écorçage des baliveaux de chêne; puis venaient les grandes semaines des récoltes, les foins en juin, les blés et les avoines en juillet...
R. BAZIN, Blé, 1907, p. 69.
Proverbes. En beau juin Mauvaise herbe dans le foin. C'est le mois de juin Qui fait le foin (CHASS. 1970).
2. ENSEIGN. Mois qui marque généralement la fin de l'année scolaire ou universitaire, pendant lequel ont lieu la plupart des concours et des examens Session de juin. Juin ramena le temps des examens et une terrible chaleur dont la buée suffocante planait sur le pays sans qu'un souffle de vent la vînt dissiper (ALAIN-FOURNIER, Meaulnes, 1913, p. 206).
3. HISTOIRE
a) Les journées de juin 1848. Émeutes sanglantes qui se produisirent à Paris et dans sa région à la suite de la fermeture des ateliers nationaux. Les deux frères se séparaient sur des questions de politique si bien qu'après les journées de Juin, Mathurin résolut de s'expatrier (DUHAMEL, Notaire Havre, 1933, p. 19). Il est aussi à peu près le seul à défendre devant l'Assemblée les insurgés de Juin (H. MOUGIN, Pierre Leroux, Paris, Éd. Soc. internat., 1938, p. 115).
b) Appel du 18 juin 1940. Appel lancé depuis Londres, par le général De Gaulle, pour inviter les Français à refuser l'armistice avec l'Allemagne et à continuer le combat :
4. Si l'appel du 18 juin 1940 a revêtu sa signification, c'est simplement parce que la nation française a jugé bon de l'écouter et d'y répondre, c'est parce que, malgré ses malheurs, l'honneur, la victoire, la liberté, demeuraient au fond de son instinctive volonté.
DE GAULLE, Mém. guerre, 1956, p. 575.
c) Juin 1940, juin 40. Période historique de la deuxième guerre mondiale qui marque le début de la résistance en France, après le refus de l'armistice par une partie de la population française. Il avait été mobilisé en septembre 39, avait fait la « drôle de guerre », la campagne de France... La maison qui l'accueillit en juin 40 était celle d'un admirateur de sa peinture (TRIOLET, Prem. accroc, 1945, p. 102) :
5. Ainsi nous apparaissent beaucoup de Français depuis juin 40; ils ont été ahuris de voir les professionnels du patriotisme passer à l'ennemi; le vainqueur de Verdun organiser la défaite...
VAILLAND, Drôle de jeu, 1945, p. 50.
d) 6 juin 1944. Débarquement des Forces Alliées sur les côtes de Normandie qui devait enclencher le processus de libération de la France de l'occupation nazie. 6 juin 1944 : un des jours les plus longs, les Anglo-Saxons parvenaient à établir des têtes de pont sur la côte normande. Après quoi, la machine se grippa, et rien ou presque ne fonctionna comme on l'avait espéré : pendant quelques semaines, la confusion s'accrut dans une France de plus en plus fragmentée et contrastée (J.-P. AZÉMA, De Munich à la Libération 1938-1944, Paris, éd. du Seuil, 1979, p. 324).
Prononc. et Orth. : []. [] à Paris (milieux cultivés) selon ROUSS.-LACL. 1927, p. 154. Prononc. rejetée par MART. Comment prononce 1913, p. 197. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1119 juin (PHILIPPE DE THAON, Comput, 745 ds T.-L.). Du lat. junius [mensis] désignant le 6e mois de l'année, proprement « mois de L. Junius Brutus, premier consul de Rome ». Fréq. abs. littér. : 5 551. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 6 289, b) 9 510; XXe s. : a) 9 520, b) 7 419. Bbg. MONFRIN (J.). Cf. juillet bbg.

juin [ʒɥɛ̃] n. m.
ÉTYM. V. 1119; du lat. junius mensis « mois de Junius Brutus », premier consul.
Sixième mois de l'année, de trente jours, qui correspond au début de la saison chaude dans les régions tempérées de l'hémisphère nord. || Le mois de juin. || Juin, mois des prairies, des fenaisons ( Prairial), mois des premières moissons ( Messidor). → Bocage, cit. 1; floréal, cit.; grange, cit. 1. || Les longs soirs de juin (→ Gorger, cit. 7). || L'été commence au solstice de juin. || À la mi-juin. || Faucher en juin.La session de juin des examens.
1 On était au 23 décembre 1864. Ce décembre, si triste, si maussade, si humide dans l'hémisphère boréal, aurait dû s'appeler juin sur ce continent. Astronomiquement, l'été comptait déjà deux jours d'existence.
J. Verne, les Enfants du capitaine Grant, t. II, IX, p. 117.
2 (…) juin, où le soleil se couche à peine, et traîne son crépuscule sous l'horizon septentrional.
Alain, Propos, 6 juil. 1921, L'ordre extérieur…
Au plur. (rare, poét.). || « Tels les Juins suivant les Mais » (Verlaine).
Les journées de Juin (1848), troubles sociaux qui éclatèrent à la fermeture des ateliers nationaux. || Les insurgés de juin.Juin 1940, Juin 40 : la période qui commence après l'armistice avec l'Allemagne, marquée par le début de la résistance et par l'appel du 18 juin (1940) du général de Gaulle.Le débarquement du 6 juin 1944 : le débarquement des Alliés sur les côtes de Normandie.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • juin — juin …   Dictionnaire des rimes

  • JUIN — Pour les articles homonymes, voir Juin (homonymie). ← Juin → …   Wikipédia en Français

  • JUIN (A.) — JUIN ALPHONSE (1888 1967) maréchal de France Né en Algérie dans une famille modeste (il se plaisait à rappeler qu’il était fils de gendarme), sorti major de Saint Cyr en 1912 dans la promotion du général de Gaulle, Alphonse Juin se bat au Maroc… …   Encyclopédie Universelle

  • juin — (juin) s. m. Le sixième mois de l année. •   Point de glace, bon Dieu, dans le coeur de l été, Au mois de juin ! pour moi, j étais si transporté ...., BOILEAU Sat. III.    La mi juin, la moitié du mois de juin.    Terme de vénerie. Mi juin, mi… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • juin — JUIN. s. m. Le sixiesme mois de l année. Au mois de Juin. le 1. le 2. de Juin. à la mi Juin …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Juin — ist der Familienname von: Alphonse Juin (1888–1967), französischer Marschall Hubert Juin (1926–1987), Pseudonym von Hubert Loeschner, belgischer Schriftsteller Diese Seite ist eine Begriffsklärung zur Unterscheidung mehr …   Deutsch Wikipedia

  • Juin — Deux possibilités : soit une variante de Jouin (voir ce nom), soit le nom donné à un enfant né en juin, ou encore à un enfant trouvé au cours de ce mois. C est dans les Deux Sèvres et la Manche que le nom est le plus répandu …   Noms de famille

  • Juin — Juin, Alphonse Henri …   Enciclopedia Universal

  • Juin — Pour les articles homonymes, voir Juin (homonymie). Juin …   Wikipédia en Français

  • JUIN — s. m. Le sixième mois de l année. Au mois de juin. Le premier, le deux de juin. Le premier, le deux juin. À la mi juin …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.